Sauvez une moule ...

Publié le par Mordax

moules-frites.jpg... Mangez un bradeux.

 


Comment y échapper ? C'était ce week-end LA braderie de Lille. Le truc qui, le temps d'un week-end, 1) transforme la ville en gros bordel qui pue les moules frites, 2) fait fuir une majorité de Lillois déserteurs et 3) attire deux millions de personnes.

 

 

 

 

 

Pour ma part j'étais bien contente de pouvoir y aller puisque ça faisait trois ans que je n'avais pas pu y mettre les pieds, mais en fin de compte, d'année en année ça ne change pas tellement : 

 

 

 

 

1) : De plus en plus de professionnels ont leur stand, transformant la braderie en un genre de marché de Wazemmes [= quartier de Lille, pour les lyonnais par exemple qui lisent ce blog] géant. C'est bien, mais quand on voit l'êtat du quartier Wazemmes à la fin du marché (un beau chantier de cartons et de poubelles débordantes) il faut imaginer ça à l'échelle du centre de Lille. Avec en plus l'odeur des tas de moules, trophées des restaurants, on est bien content quand il pleut le lundi suivant, "ça lave".

A noter la très belle interview de notre maire a-do-rée Martine Aubry dans le Lille Plus de vendredi dernier : son moment préféré de la braderie : "Le lundi, quand toute la ville redevient propre comme par magie". Merci Harry Potter.

 

 

 

 

2) C'est une réalité : si ils y en a bien qui s'en vont de Lille dès la braderie entamée, ce sont bien les Lillois eux-mêmes ! Commerçants fermés, centre bouché, la braderie c'est sympa mais pas forcément tous les ans.

 

 

 

 

3) "Non mais y'a deux millions de personne sérieux, moi c'est mort j'y suis allé vite fait mais j'y retourne pas, trop de monde quoi" m'a dit Ahmed d'un ton "je retourne à mes pizzas". C'est sur qu'il ne faut même pas compter se faire la rue Nationale ou le boulevard de la Liberté au petit trot. 
L'avantage c'est que ça met de l'ambiance c'est certain, la rue Masséna en fête le samedi soir à minuit (avec l'odeur de moule marinières certes)  et tous ses bars pleins (La Boucherie pour ma part, bien bien bonne soirée bonne musique ! ) ça fait chaud au coeur. 
L'inconvénient ce sont tous les touristes qui viennent là plus pour le folklore de la braderie que pour vraiment y participer. Les gens se baladent les mains vides ou n'achètent peu. Si la braderie profite aux professionnels et leur marchandise à prix cassé, c'est moins le cas pour les greniers des particuliers qui ont bien du mal à se vendre. Des gens à qui j'ai demandé rue Nationale, le constat est vraiment amer. Dommage.

 

 

 

 

 

De mon côté, j'ai pu voir pas mal d'amis et me replonger moi aussi l'ambiance braderie. Ai trouvé une toile chez Loisirs&Créations 2€, très bien ; trois petits cadres à re-décorer rue Nationale 1€ , très bien ; un livre de poche de la librairie des Champs-Elysées de 1932 abandonné sur le trottoir dimanche soir parmi un tas d'invendus de particulier , très bien aussi. Allez on remet ça !

Publié dans The Mordax show

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lilium 05/09/2007 23:17

Oui pour moi aussi (ha non, c pas un vote hihi !), c'était bien cool  :-)

Chtcherry 04/09/2007 16:32

Bien sympa le Tudor, hier soir, Marie !!!Ravi !!  :-)

Mordax 04/09/2007 18:54

De même Chtcherry ;-)