Foncer dans le mur. Accélérer quand même.

Publié le par Mordax



Aujourd'hui, j'ai 20 ans et deux partiels... Non, cette phrase craint ! Je zappe les partiels deux secondes.

Reprenons, aujourd'hui, j'ai 20 ans. (Prononcez « vingT » avec le « t », comme dans le Nord - évidemment.)



Il est intéressant de voir comment cet âge est perçu.


20 ans, c'est une dizaine de plus. Autant deux personnes de 22 et 25 ans disons, on se dit que c'est à peu près équivalent alors que la différence entre 18 et 21 parait beaucoup plus grande. Ca doit être ça qu'on appelle le coup de vieux après chaque décennie. 30 ans, 40 ans, 50 ans ...


20 ans dit-on, c'est l'âge où ces cons de jeunes croient tout connaître de la vie. Amusant ce n'est pas du tout mon cas, au contraire j'ai l'impression d'à peine commencer à la comprendre, particulièrement depuis cette année chargée en émotions, aussi bien belles et heureuses que douloureuses.



Si on continue à chercher un sens aux vingt ans, d'un ton plus léger, on peut aussi aller voir du côté des cons de jeunes justement.

Selon Lorie « à 20 ans, on est invincible, à 20 ans rien n'est impossible. On traverse les jours, en chantant. Quand l'amour c'est le plus important » Ok, donc vu le niveau des paroles, à 20 ans la connerie elle, est toujours bien présente ! Quant à moi, c'est la dernière fois que je citerai du Lorie sur ce blog, promis.


D'un autre côté, il y a Amel Bent aussi, assistée de Diam's (de pire en pire les références). Elles chantent « J'ai 20 ans. Ils disent que j'ai la vie devant moi. [...] Je vous le dis rien ne va, avec le temps va tout va mal. » D'accord, donc là de son point de vue rien ne s'arrange tout s'empire. Autant se jeter tout de suite du haut d'un pont hein si c'est pour être aussi optimiste.



Mais finalement, je trouve qu'un point de vue qui vaut bien plus le coup d'œil que des chanteuses de r'n'b anecdotiques, c'est celui d'Arkol. « On a vingt ans, et soixante devant nous [...] Aucun mur n'est assez grand, on a vingt ans ».





Voila en fait, j'aime bien cette image. Simplement, plein de temps devant soi, tenter de ne pas trop le gaspiller, continuer son bout de chemin. « Etre heureux, tout faire pour l'être ». (Je te pique encore ta phrase Herbie, mais elle est tellement vraie).



Et puis si ça se trouve, les années passent et rien ne change tellement. Ca rappelle la question lucide et si belle de Mathilda dans Léon
:

 
« - La vie, c'est comme ça tout le temps ? Ou seulement quand on est petit ?

- C'est comme ça tout le temps. »

(Hors sujet : Léon? Mais si, le film de Luc Besson où le tueur à gages Léon prend sous son aile la petite Mathilda, celle qui va régler ses comptes avec l'affreux Norman Stansfield. Voyez plutôt :



Et hop, encore une référence à Gary Oldman. On se refait pas)


Dur, mais peut-être vrai, j'en sais rien, je suis mal placée pour le savoir. Logiquement, c'est plutôt à la fin de sa vie qu'on est le mieux capable d'en parler.
Alors encore soixante...

Publié dans The Mordax show

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cruntett 08/06/2008 10:42

Haha, je l'avais presque oublié ce blogBon, comme ça , ça donnera l'occasion de te le souahiter une troisieme fois!!Happy birthday !!Et crois en un vieil homme sage d'au moins deux ans de plus que toi, t'esq encore trop jeune pour comprendre la vie!! (oui, je suis un vieil homme sage mais qui aime pas la jeunesse) (ou pas .... ^_^)

Malak 07/06/2008 15:38

Cadeau d'un revenant:http://www.headinjurytheater.com/leon%20jared%20hindman.jpg

MiniFoK 06/06/2008 22:41

Perso, j'ai plus pensé à la chanson des betteraves: mourir à 20 ans...il me reste plus beaucoup de temps...:s

HKo 06/06/2008 17:00

Joyeux Anniversaire d'un autre Hub du Sud Miss ^^beaoucp d eréussite et de belles surprises à toi, en plus d'un week end FANTASTIC !