Le diable s'habille en prada

Publié le par Mordax

Je l'avais regardée en coin durant les 4 heures qu'avait duré la sélection
Brune, jeune, sévère, élégante, à l'aise, attentive et sérieuse. Fière de son avancement.


Elle dirigeait cette réunion d'embauche interminable, présentation de l'entreprise, entretiens de groupe, débat à la con pour voir notre comportement (pour ou contre les brosses à dents électriques ? Le fromage dans les pâtes ?)... Tout un après-midi dans une salle disons normalement étouffante pour un jour de Juin à Lyon.


C'est amusant ce genre de réunion sélectives. Tout le monde se bat pour son bout de pain, tente de se faire démarquer au risque d'en faire trop, casse un peu le timide pour le déstabiliser, montre sa grande gueule. Les uns vont tout le temps parler quitte à dire n'importe quoi histoire de montrer qu'ils sont là. Les autres vont se limiter à des interventions pertinentes et intelligentes. Les troisièmes complétement dépassés ne diront du tout.

 
Pour la petite histoire, je n'y croyais pas, le job que je visais depuis mi-Mai venait d'être donné à quelqu'un d'autre mais j'avais une autre solution et me voyais déjà animatrice en Auvergne. (... ;-) ). J'étais surtout là pour voir jusqu'où je pouvais aller et comment ça se passait.


4h plus tard, voila que je me retrouve seule face à elle la jeune et jolie recrutrice ; et elle tend la main vers moi. "Félicitations, vous êtes engagée".


Oh trop bien !
 

Publié dans The Mordax show

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article