Les deux minutes du bac : Philosophie

Publié le par Mordax

Vous le savez sûrement, jeudi dernier avait lieu l’épreuve de philosophie du bac. J’ai ainsi eue la joie [façon  de parler] de plancher pendant 4h sur « Etre libre, est-ce ne rencontrer aucun obstacle ? » Cependant, ayant toujours cette manie de noter la moindre petite phrase idiote (cf. les citations des profs) ou fait inhabituel, voici un petit résumé de ces 4h de pur (… euh bonheur ? Au moins ça ferait une rime …) … enfin ces 4h.

 

 

Tout commence avec l’arrivée des candidats devant le lycée, il faut savoir que nous sommes répartis dans différentes salles suivant notre spécialité donc les noms et salles associées sont listés.

Qui a eu la brillante idée d’afficher la liste de tous les candidats sur un unique tableau de 2 mètres de large sachant que des centaines de bacheliers potentiels viendront se masser devant ?? Ajoutons à cela les candidats over-stressés incapables de trouver leur salle et la bonne femme plantée devant le panneau, hurlant de repérer notre spécialité, c’était assez comique !

 

 

Bref j’arrive dans le gymnase non chauffé, la salle d’examen pardon, et ai la bonne surprise de remarquer que ma voisine de devant porte un pantalon taille basse.

Je vous vois venir : « bah oui ? Et alors ? » . Ben le souci c’est que lorsque l’on s’assoit, un taille basse offre une vue panoramique sur les fesses de son propriétaire. J’ai donc eue la joie [façon de parler encore ^^] d’avoir le cul de ma voisine en gros plan … Aïe !

On ne le répète pas assez : pas de taille basses pendant un exam ! C’est manquer de respect pour ceux qui veulent se concentrer.

 

 

Cette parenthèse vestimentaire fermée, je poursuis.

Comment se ridiculiser dans une salle d’examen ? Facile, lire la suite :

 

- Surveillant 1 : « Je rappelle que vos portables doivent être éteints et posés sur la table. »

Bon rien d’extraordinaire, tout le monde s’exécute.

Cinq minutes plus tard

- Surveillant 2 : « Il n’y a que votre trousse sur la table, les portables c’est dans les sacs.

- Nous : Ouuuuuuh ! »

 

Malgré tout, les surveillants sont quand même sympas avec nous ! On remarquera l’un d’entre eux (accessoirement mon ex-prof d’histoire-géo pour la petite histoire) qui avait fait la boulette de mettre des chaussures à talons alors que nous étions dans un gymnase. Autant dire que ça résonne à mort. Eh bien, elle a eu la gentillesse de marcher sur la pointe des pieds pendant tout l’exam (si si c’est vrai !) Gentil … mais ridicule un peu quand même :-p

 

 

Mais bon, il faut compatir, surveillant de bac, c’est chiant tout de même. Il y en avait une qui se baladait dans les rangs en lisant … L’enfant et la vie familiale sous l’ancien régime, faut se faire chier !

 

 

Prochaine épreuve, histoire-géo … oups, plutôt que de me moquer de ma prof, j’aurais peut-être du apprendre ses cours :-)

 

Edit : J'ai eu 07 à cette épreuve là mouhahahaha !

Publié dans The Mordax show

Commenter cet article

Mordax 14/06/2005 20:52

Tant qu'à se faire ch... comme tu dis, autant se faire ch... jusqu'au bout en effet ^^

petitemouflette 14/06/2005 19:46

"L’enfant et la vie familiale sous l’ancien régime" c'est clair que ça n'a pas l'air folichon. Mais surveiller un examen, de 4 heures qui plus est, ça doit déjà être bien rasant, alors tant qu'à se faire ch... ;))

Mordax 14/06/2005 11:05

De rien, j'adore partager mes "tranches de vie" :-p

Ceci dit, en Histoire géo j'essaierai d'être plus concentrée et de ne justement pas faire gaffe à tout ça ... mais ceci dit il est fort possible que je repère encore deux trois boulettes :-p

Par contre, pour les maths la physique et l'SVT, ne comptez pas sur moi, j'aurai les yeux rivés sur ma copie !

alex 13/06/2005 21:22

Merci pour ta tranche de vie, je reviendrai voir si l'histoire géo t'a donnée des idées.. Good luck