Dormir avec A...

Publié le par Mordax

L’été dernier, j’ai passé une bonne semaine de vacances avec mes parents. Exceptionnellement, l’un de mes deux frères nous a rejoint pendant quelques jours. Faute de place on dormait dans la même chambre, ça fait sourire, je n’avais plus passé une nuit dans la même chambre que mon frère depuis ma plus petite enfance.
Bref, le soir venu, enfin vers minuit plutôt, après avoir chacun regardé un film sur nos Mac et PC respectifs (on ne change pas un geek et une sœur de geek), on ferme la lumière bonne nuit à demain.
 
 
Au bout de 10 minutes, je me suis rendue compte pour la première fois en 18 ans que mon frère ronfle. Fort, très trop fort même. Vers 00h30 je finis par dormir.
2h00 du matin, premier réveil il fait super chaud dans la chambre, je veux me lever pour ouvrir la fenêtre mais je me rends compte que mon frangin ne dort plus sur le matelas mais par terre carrément avec sa couverture et un oreiller, qui plus est il était complètement allongé entre mon lit et la fenêtre, pas pratique ! (Le lendemain il m’a expliqué que c’était parce qu’il y avait des petits clous qui ressortaient du panneau de la tête de lit donc ça l’empêchait de dormir). Je me lève quand même, l’enjambe délicatement, ouvre la fenêtre et me rendors.
 
« BIP BIP BIP » 4h00 du matin, son portable sonne.
« BIP BIP BIP » 4h02 son portable resonne. Après le ronflement répétitif de mon frère, c’était son portable qui bippait régulièrement toutes les deux minutes. (Le lendemain, il m’a expliqué qu’il avait un message en attente sur son portable parce qu’il n’y avait plus de mémoire).
Tout ça pour dire qu’entre les ronflements, la chaleur, et le BIP BIP BIP qui a duré jusqu’à 9h00, j’ai passé une assez mauvaise nuit.

Pourtant, quand le lendemain mes parents tout contents m’ont demandé « alors alors ? T’as bien dormi avec ton frère ?! » j’ai dit oui.

Publié dans The Mordax show

Commenter cet article

Mordax 11/02/2007 15:33

Ou c'était peut-être aussi juste pour leur faire plaisir :-p

Malak 10/02/2007 18:39

Ah des fois ça m'arrive aussi, de penser non très fort et de dire oui, particulièrement avec mes parents.Mais bon c'est surtout parce que ce sont mes parents...