La Môme

Publié le par Mordax

La Môme d'Olivier Dahan : Déçue :-(

Synopsis : Tout le monde le connait : la vie d'Edith Piaf de son enfance à la gloire présentée à l'écran sous les traits de Marion Cotillard.

 

J'en pense : Quel déception après tout le battage fait sur ce film, je suis bien contente d'être allée le voir pendant le printemps du cinéma, je n'y ai perdu que 3€50.

En fait, ce qui m'a déplu n'est pas l'interprétation. Non, Marion Cotillard est tout simplement incroyable et fabuleuse, sa capacité à se vieillir est impressionnante.

Les acteurs secondaires aussi sont bien convaincants, Sylvie Testud, Gérard Depardieu ou l'un de mes favoris Jean Paul Rouve. De ce côté impeccable.

Mais ce qui m'a vite agacé c'est la réalisation d'Olivier Dahan. Totalement décousu, on parle un coup de son enfance, puis sa gloire aux Etats-Unis, on revient à ses premières difficultés dans les rues de Paris, pour voir comment son père l'a emmené dans son cirque quand elle était petite, pour la voir souffrante et malade en fin de vie. Aucune chronologie, on s'y perd totalement.

Quand à la représentation donnée d'Edith Piaf, rien à reprocher à Marion Cotillard, mais au scénario plutôt qui fait s'effondrer le mythe de cette artiste et montre une grotesque caricature d'une chieuse alcoolique et exaspérante. En aucun cas on ne peut appeler ça un "bel hommage". J'étais bien contente que le film se termine.

 


28 Mars 1882 : L'école devient obligatoire de 6 à 13 ans.

 

Publié dans Cinéma tchi tcha

Commenter cet article

Mordax 29/03/2007 15:23

Avec le budget, il est vrai que le cinéma américain est meilleur que le français pour le côté artistique (effets spéciaux tout ça, je ne préfère pas imaginer ce qu'aurait été star wars ou seigneur des anneaux à la française), mais sans cela, si tu considères un film "simple" les français sont parfois bien meilleur tout de même. Aux E-U tu tombes vite dans le cliché

Malak 29/03/2007 14:58

J'ai la fâcheuse habitude de boycotter tous les films français au cinéma, quelle que soit la critique. La très grande majorité des films français ne nécessitent pas le grand écran. Il n'y a finalement que les blockbusters américains (ou les films cultes qu'on peut pas attendre de voir en DVD) qui valent la peine.
Et puis même si le cinéma français fait de bons films, la plupart sont tout simplement mauvais : scénario, réalisation ou acteurs, ça pêche toujours (comme la pluaprt des films américains d'ailleurs, mais bon ils ont 50 fois les ressources de la France alors en même temps ils sont obligés d'avoir plus de films bien que nous, n'empêche que proportionnellement aux capacités, je suis sûr qu'on les devance).

Yann 28/03/2007 19:12

J'ai la facheuse habitude de boycotter tous les films que l'on nous rabache sans cesse les oreilles et celui ci n'echappe pas à la règle !!!