Percutant Rocky

Publié le par Mordax

C’est le tout premier film de la saga que je vois (Ouuuh mais promis je verrais les autres, au moins le tout premier prochainement) et même en étant totalement inculte sur le sujet Rocky, j’ai trouvé ça percutant.
Je m’attendais à un combat de boxe de deux heures, pas du tout. Le film vient sur l’après Rocky, la vie après le ring. L’étalon italien a semble-t-il démarré une seconde vie au service de son petit restau … italien aussi. Et pourtant, il n’a pas tourné la page et l’envie de reprendre les gants une toute dernière fois est forte.
C’est à l’issue d’un combat virtuel le donnant gagnant face au grand champion actuel qu’il saisit l’occasion de l’affronter en vrai. A 60 ans, Sly reprend l’entraînement pour le dernier combat.
 
C’est j’avoue, le premier film avec Sylvester Stallone que je vois (sa participation dans Taxi 3 ça compte pas, sinon je compte me mettre à Rambo prochainement) et il m’a impressionné.
Honnête et sincère, Sly en impose et donne à son personnage une fin de carrière très digne, sans toutefois envahir l’écran. On découvre un vieux boxeur, veuf et toujours amoureux de son Adrian, déçu de la distance qu’a pris son fils avec lui, ayant toujours une bête dans le ventre voulant se battre encore une fois. A l’issue de cet ultime affront, Rocky Balboa conclut tout naturellement la saga.
 
 
 

Le + : Le frisson en entendant le thème musical du film de Bill Conti.

Publié dans Cinéma tchi tcha

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article